logo tete de moine aop

Produite depuis plus de 800 ans, la Tête de Moine AOP est, de par son histoire, un produit durable. Les différents partenaires de la filière doivent remplir des exigences strictes en matière de durabilité et de bien-être animal.

Les exploitations de production laitière de la zone géographique Tête de Moine AOP sont de type familial. Elles possèdent en moyenne 30 vaches, l'organisent et l'entretiennent.

En exploitant les terres de montagne, elles empêchent que celles-ci soient envahies par la forêt et les buissons, préservent les habitats et favorisent la biodiversité. Parallèlement, les petites exploitations garantissent des troupeaux et des surfaces fourragères à taille raisonnable. Ainsi, le cycle naturel des nutriments n'est pas sollicité à outrance, et les terres agricoles sont exploitées de manière durable.

Nos films, Oh la vache et Le foin c’est bien et vous permettront de constater par vous-mêmes les conditions dans lesquelles notre filière fonctionne.

Oh la vache !

Le foin, c'est bien

Les exigences

Le cahier des charges de la Tête de Moine, Fromage de Bellelay

  • Les fourrages grossiers doivent représenter, en moyenne, 70 pour cent au moins de la ration alimentaire du bétail laitier et provenir de l’aire géographique de l’AOP ;
  • L'emploi de la somatotropine, d’urée, de produits contenant de l’urée, de farines animales et d'hormones de croissance ou de produits du même type est interdit :
  • La distribution de fourrages ensilés de tous types (balles enrubannées incluses) est interdite toute l’année à l’ensemble du bétail ;
  • Durant la période d'affouragement en vert, les vaches laitières doivent être mises au moins 120 jours en pâture.

Les Prestations Écologiques Requises (PER)

Les PER sont la base d'une agriculture respectueuse de l'environnement et ont un réel effet, puisque la totalité de nos producteurs de lait s'y conforment. Elles sont non seulement la norme incontestée en Suisse en matière d'agriculture écologique, mais aussi une condition à l'obtention des paiements directs de la Confédération. Les exigences définies dans les PER sont élevées et couvrent tous les aspects d'une production durable: élevage respectueux des animaux, fumure, rotation des cultures, surfaces de compensation écologique et protection appropriée du sol.
Elles peuvent être consultées sous le lien suivant :admin.ch - Prestations écologiques requises

Le contrôle du respect de ces dispositions est réalisé par un organisme de certification indépendant.

Fromageries et affinage

La distance entre les fermes et les fromageries ne dépasse pas quelques kilomètres.

L'ensemble de nos fromageries participent à des programmes fédéraux volontaires de réduction de CO2.

Elles ont majoritairement recours à des formes d'énergies durables telles que le bois de la région ou du gaz naturel.

Elles disposent également, pour une part importante, de panneaux pour la production d'énergie photovoltaïques ou thermique.

La valorisation des sous-produits et des déchets répond aux exigences très strictes de la législation suisse.

Ma région d'origine

Elle se caractérise par son profil  montagneux, son sol calcaire, ses vastes étendues de forêt, ses pâturages boisés et une agriculture extensive qui permet de valoriser des terres de par la production herbagère et qui serait difficilement être valorisé différemment par l’être humain. Les précipitations importantes de cette région herbagère permettent de ne pas avoir recours à l’utilisation d’arrosage pour la production fourragère.

Ma région d'origine

Elle se distingue par sa production de nouvelles énergies renouvelables éolienne et solaire. Elle dispose sur son territoire du plus grand parc éolien de suisse qui assure une grande autonomie énergétique de son territoire en énergies propres.

La plus grande centrale éolienne de Suisse