logo tete de moine aop

L'art de déguster une Tête de Moine est sans doute essentiel à sa popularité. Elle ne se coupe pas en morceaux, mais se racle - hier avec un couteau et aujourd'hui grâce à la Girolle - en rosettes. Selon la légende, le raclage serait la solution imaginée par un moinillon gourmand pour déguster en cachette le fromage.

A l'insu de ses supérieurs, il décalotte la meule, en racle régulièrement quelques morceaux avant de remettre le couvercle en place. Ni vu ni connu ! La chose est découverte, mais le petit moine pardonné pour avoir découvert LE geste qui rend le fromage si goûteux.